5 bonnes raisons d´aller au Brésil (rappel)

5 bonnes raisons d´aller au Brésil
5 bonnes raisons d´aller au Brésil

Pays aux dimensions continentales, le Brésil regorge de sites naturels et de richesses historiques qu´il est impossible de découvrir en un seul voyage, il faut donc faire des choix. Terre de tous les contrastes, ce pays fascine et surprend autant qu´il envoute et qu´il déclenche au plus profond des êtres une envie de ne plus jamais en partir… Parmi les grands thèmes, cinq sont retenus ici, dont les gens et l´ambiance, indissociables de ce pays.

Raison 1 : les grands sites naturels   

L´Amazonie, avec ses fleuves gigantesques, son immense forêt et une biodiversité unique au monde est sans doute l´une des régions les plus mythiques du Brésil. On la visite principalement depuis les villes de Bélem et de Manaus, mais aussi de Santarem, un peu moins connue. Les deux moyens les mieux appropriées pour une incursion dans ce milieu sont l´hébergement en lodge, ou les croisières fluviales.

Meilleure saison : il n´existe que deux saisons en Amazonie, la saison sèche, de juin à septembre et la saison des pluies de décembre à mai. Octobre et novembre sont des mois intermédiaires qui peuvent être un bon compromis. Chaque période a son intérêt, on peut donc y aller toute l´année.

Le Pantanal est un autre grand site naturel, immense zone marécageuse aux confins de la Bolivie, elle s´étend sur les deux Etats du Mato Grosso (nord et sud). On rejoint le Pantanal depuis les villes de Cuiabá pour le nord, et Campo Grande pour le sud. La découverte de cet immense espace naturel se fait à partir des hébergements, soit en fazendas (fermes), soit en lodges.

Meilleure saison : là encore deux saisons, d´octobre à mai c´est la saison humide, de mai à septembre la saison sèche. On peut aussi y aller toute l´année mais pour observer la faune mieux vaut la saison sèche. En revanche, les paysages sont plus beaux quand la région est inondée.

Les Lençóis Maranhenses sont un autre des grands sites naturels qui attire l´attention des visiteurs. Une succession de dunes de sable blanc entrecoupées de lagunes aux couleurs intenses forment un paysage unique. On rejoint ce site depuis São Luis, capitale de l´Etat du Maranhão et sur place, il faut loger dans les pousadas installées dans les villages des alentours.

Lençóis Maranhenses

Lençóis Maranhenses.

Meilleure saison : pour être certain de voir les lagunes avec de l´eau la période s´étend de mars à septembre. D´octobre à février, c´est la saison sèche, la plupart des lagunes sont à sec.

Les chutes d´Iguaçu, leur réputation n´est plus à faire et c´est sans doute le site naturel le plus visité de l´Amérique Latine. Situées aux frontières du Brésil et de l´Argentine, c´est à partir de la ville de Foz do Iguaçu qu´on visite les chutes. Sur place on a un grand choix d´hébergements avec de nombreux hôtels.

Meilleure saison : on visite le site toute l´année mais il y a de grosses différences entre l´hiver et l´été. De juin à août, les températures peuvent être les plus basses, parfois 10 degrés, ou moins la nuit, et les précipitations moins importantes, il y a donc moins d´eau dans les chutes. Cette saison permet un meilleur contraste entre l´eau et les rochers, de toute façon les chutes ne sont jamais à sec. En été, il fait chaud la journée, au dessus de 30 degrés et les chutes sont à leur plus haut débit d´octobre à mars, c´est la période où le volume d´eau impressionne le plus par sa puissance.

Les chutes d´Iguaçu

Les chutes d´Iguaçu.

Raison 2 : plages et stations balnéaires  

Le Nordeste, avec des températures clémentes tout l´année, est la région la plus appréciée pour les séjours balnéaires. Elle compte parmi les plus belles plages du pays, accessibles depuis les grandes villes de cette vaste région, comme Salvador, Porto Seguro, Maceió, Natal, Fortaleza, et bien d´autres encore. La liste est tellement grande qu´on ne peut en citer que quelques unes, comme Boipeba, Trancoso, Itacaré, Morro de São Paulo, Praia do Forte, pour le seul Etat de Bahia. Plus au nord, les plages de l´Etat de Alagoas, avec les plages de São Miguel dos Milagres, do Francês, ou celle do Antunes. Au Pernambuco, citons Porto de Galinhas et Cabo de Santo Agostinho. Le Rio Grande do Norte se distingue avec Praia da Pipa ou celle de Genipabu. Dans le Ceará, c´est à partir de Fortaleza que l´on rejoint Jericoacoara ou Canoa Quebrada, qui comptent parmi les stations balnéaires les plus connues du Brésil.

Meilleure saison : plus on remonte vers le nord du Nordeste, moins il pleut. On peut visiter la région toute l´année et pour les plages, la meilleure saison va de septembre à mars, suivant les sites et sachant que même en saison des pluies (mai à août) la plupart des plages sont praticables. Il faut aussi savoir que la haute saison touristique s´étend de décembre à fin février, c´est la période où les plages et les stations balnéaires sont bondées et les prix les plus élévés (billets d´avion, hébergements…).

Plage de Boipeba

Plage de Boipeba.

Le Sud et Sudeste. Ces régions sont aussi très bien dotées en plages, îles et stations balnéraires, rien que dans l´Etat de Rio de Janeiro il faut citer Buzios, Ilha Grande, Angra dos Reis ou encore Paraty. São Paulo compte aussi de nombreuses plages, comme Bertioga, Ubatuba, Ilha Bela, São Sebastão, plus au sud ce sont les plages autour de Florianópolis et de Bombinhas, qui sont les plus appréciées.

Meilleure saison : ces régions sont plus tempérées et par conséquent sujettes aux différences saisonnières. S´il est possible de fréquenter les plages de Rio toute l´année, plus au sud il y a beaucoup plus de chance pour qu´il pleuve ou que les vents et marées ne soient pas propices d´avril à septembre. Même chose pour les plages de São Paulo et des Etats du sud.

Raison 3 : Rio de Janeiro

Si Rio de Janeiro figure ici parmi les bonnes raisons de visiter le Brésil c´est que cette ville en est le symbole le plus fort, avec bien sûr son Corcovado, le christ rédempteur et son Pão de Açucar qui marque l´entrée de la baie. Mais si ces deux sites sont la carte postale de Rio, la ville a bien d´autres attraits.

Rio c´est aussi des tas de clichés, pas toujours positifs et qui ne sont pas le sujet ici, mieux vaut se concentrer sur ce que la ville a de meilleur. Outre sa géographie, unique au monde pour une métropole, entrecoupée de plages, de criques, de mornes et de forêt tropicale, la ville est un enchevêtrement de quartiers qui longent la côte et se rejoignent par des tunnels, ou qui grimpent le long des collines comme c´est le cas pour les favelas. C´est un peu tout cela qui fait que Rio est unique, un monde à elle seule, une ville qui ne ressemble à aucune autre, avec une culture qui lui est propre et qui a fait sa réputation, bossa nova, culte du corps, carnaval, une façon de parler, de bouger, un rythme qui est un mélange de nonchalance et de vivacité. Un poëte brésilien disait de Rio « ici, comme partout ailleurs le jour se lève. La différence, c´est qu´ici, les choses semblent s´être aimées pendant la nuit ».

Meilleure saison : il n´y a pas de saison pour aller à Rio, c´est en fonction de ce que l´on recherche qu´on choisira sa période. Si c´est pour la fête et le carnaval on ira bien sûr en été (Réveillon, janvier et février), si c´est pour la découverte culturelle et les sites touristiques on ira toute l´année.

Célèbre vue de Rio, le Corcovado et le Pain de Sucre à l´entrée de la baie

Célèbre vue de Rio, le Corcovado et le Pain de Sucre à l´entrée de la baie.

Raison 4 : les villes coloniales

Une grande partie du Brésil a été colonisé par les Portugais qui y ont développé un style architectural que l´on qualifie aujourd´hui de colonial. C´est sur la côte et dans l´arrière pays, principalement le sud-est et le nordeste que l´on trouve les ensembles architectoniques les plus spectaculaires, de São Luis à Olinda, de Salvador à Paraty, la côte est parsemée de centres historiques qui ont échappé, on ne sait par quel miracle, à la folie des responsables politiques, des promoteurs immobiliers et de l´urbanisation à outrance.

Dans l´arrière pays, le Minas Gerais compte à lui seul de véritables joyaux de l´époque coloniale, Ouro Preto, Tiradentes, Mariana, ou encore Diamantina, pour ne citer que les plus connus. A Rio, il reste quelques vestiges dans le centre ville, mais c´est surtout Paraty, sur la côte, qui est le mieux préservé. A Bahia c´est le Pelourinho qui se distingue, et dans les terres il faut citer Cachoeira et Lençóis, dans la Chapada Diamantina (autre grand site naturel).

Plus au nord de nombreuses villes côtières comme Maceió et Recife conservent des vestiges coloniaux, au Pernambuco c´est surtout Olinda qui se distingue par sa beauté. São Luis possède aussi de beaux vestiges, tout comme Belém encore plus au nord.

Centre historique de Paraty

Centre historique de Paraty.

Raison 5 : les gens, l´ambiance

Rien de tout ce qui a été cité plus haut ne serait aussi mémorable s´il n´y avait les gens. Tous les visiteurs s´accordent pour le dire, les Brésiliens sont souriants, attentifs et décontractés, et ce ne sont là que les qualités apparentes, celles qui font aussi l´ambiance et les souvenirs d´un voyage.

Fort heureusement, les désagréments sont rares et c´est donc vers l´essentiel qu´il faut regarder. On est bien accueilli au Brésil et les gens sont toujours près à aider un touriste en mal d´information. Les lieux publics sont animées, les gens vivent, bougent et parlent fort, s´ils écoutent de la musique il faut que tout le monde l´entende, on a ainsi l´impression que tout va vite, que tout est en mouvement permanent, en réalité c´est plutôt le contraire, on est pas pressé, mais tout bouge tellement dans tous les sens qu´on croit être au centre d´un tourbillon, qui n´est en fait qu´une illusion, le Brésil brasse un vent qui refroidit n´importe quel stress. C´est un pays de vacances, en dehors des grands centres urbains, surtout du sud, l´ambiance et le rythme évoquent la joie et le temps de vivre, c´est un des contrastes de ce pays, capable du pire mais aussi du meilleur, un meilleur que l´on savoure toujours mieux en oubliant d´où l´on vient le temps d´un voyage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.