Estrada Real, sur les traces de l´histoire

Estrada Real, sur les traces de l´histoire

L´une des plus anciennes route du Brésil a été ouverte à la fin du XVIIème pour relier le port de Paraty à Vila Rica (aujourd´hui Ouro Preto) dans le Minas Gerais. Depuis 2001, un projet touristique a permis de réhabiliter le tracée de cette route et de ses nombreuses extensions, au total près de 1600 km, que l´on peut parcourir en voiture, mais aussi en motos, vélos, cheval et même à píed.

Chemins de l´or et du diamant

Le Caminho Velho est le plus ancien chemin car il a été le premier à être ouvert (fin du XVII). A l´époque il permettait d´acheminer l´or de Ouro Preto jusqu´à Paraty d´où il était exporté vers le Portugal. En 1707 un second chemin a été ouvert depuis Rio de Janeiro afin d´éviter les attaques de pirates au large de Paraty, c´est celui que l´on appelle le Caminho Novo. Enfin, en 1729, avec la découverte de diamants à près de 400 km au nord de Ouro Preto, un nouveau chemin, appelé Caminho dos Diamantes, est ouvert pour rejoindre la ville de Diamantina. Au cours du XVIIIème d´autres chemins seront ouverts entre les différents centres miniers de la région, comme le Caminho de Sabarabuçu, qui relie Ouro Preto à Catas Altas (55 km) ou encore le Caminho de Proença, une variante du Caminho Novo qui permettait de réduire le temps de voyage de quatre jours en passant par Petropólis.

Symbole actuel de la Estrada Real

Symbole actuel de la Estrada Real

Les chemins de la Estrada Real aujourd´hui

Le réseau routier considéré comme Estrada Real approche les 1600 km et traverse 177 communes. Mais rares sont ceux qui le parcourent dans son ensemble, et en tout cas pas en une seule expédition. Le plus courant est d´effectuer le trajet entre Paraty et Ouro Preto, qui fait 710 km ou encore de Rio de Janeiro à Ouro Preto, 515 km. C´est à Ouro Preto que se rejoignent les deux chemins, le Velho et le Novo, il est alors possible de partir de Rio et de redescendre vers Paraty (voir carte ci-dessous), ce qui permet de parcourir l´essentiel de la Estrada Real. Si l´on opte pour le Caminho dos Diamantes, il est préférable de partir de Belo Horizonte puisque ce chemin relie Ouro Preto à Diamantina sur un trajet de 395 km. Même chose pour le Caminho de Sabarabuçu qui relie Ouro Preto à Catas Altas, 160 km de route.

Depuis le développement du tourisme sur ce trajet et la fondation de l´Instituto Estrada Real, des totems marquent son tracée, sur chacun d´entre eux figurent la carte du chemin et la commune sur laquelle on se trouve. Les totems sont reconnaissables par l´emblème de E.R (photo en haut de page) et la couronne royale.  Il est possible de parcourir la Estrada Real en voiture, mais en raison du gros pourcentage de pistes, entre 60 et 80% selon les tronçons, un 4×4 est recommandé, surtout en saison des pluies, de octobre à mars.

L´église São Francisco de Paula à Ouro Preto.

L´église São Francisco de Paula à Ouro Preto.

Les joyaux coloniaux en un seul voyage

Parcourir la Estrada Real est l´occasion de découvrir un Brésil des campagnes, sur des chemins ruraux où le transport de masse ne passe pas. Sans autocars et sans camions (ce qui n´est pas le cas sur les grands axes goudronnés du pays), la Estrada Real mène aux plus belles villes de l´époque coloniale et de leurs trésors baroques, Paraty bien sûr sur la côte, puis les célèbres Tiradentes, Congonhas, Ouro Preto, Mariana, Diamantina

Suivant son rythme et le nombre d´étapes que l´on choisi de faire, il est conseillé de parcourir l´un des deux chemins (Velho et Novo) en 6 à 8 jours afin de bien profiter des sites. Chaque ville traversée est équipée de pousadas et de restaurants, par contre il n´y a quasiment pas de station service entre elles, on doit donc toujours prévoir de faire le plein.

carte regionale du bresil

Bon à savoir

Parmi les indications utiles avant son départ, la première est de visiter le site de l´Instituto Estrada Real qui non seulement donne toutes les indications concernants cette route royale (trajets, état des tronçons, distances, temps, hébergements, attractions, restos, etc) mais a aussi une version en anglais : http://www.institutoestradareal.com.br/roteiros/velho

Un bon tuyau est d´opter pour effectuer le trajet de Minas Gerais vers la côte, ça permet d´éviter pas mal de montées puisqu´on descend de Ouro Preto à 1200 m d´altitude vers Paraty qui est au niveau de la mer. Il est bon de noter aussi qu´entre Cunha et Paraty, la route (56 km) est fermée entre 17h00 et 07h00 du matin en raison de la traversée du parc national da Serra da Bocaina.

Le trajet le plus long de la Estrada Real est celui qui va de Paraty à Diamantina, il fait 1105 km, sachant que cette dernière ville est la plus éloignée dans l´intérieur des terres. L´essentiel de la route royale se fait dans l´Etat de Minas Gerais, mais il passe aussi par ceux de Rio de Janeiro et de São Paulo.

Une rue de Tiradentes

Une rue de Tiradentes.

Pour conclure, il est important de bien étudier son séjour avant de partir afin de mieux organiser les étapes, le site de la Estrada Real est idéal pour cela (cité plus haut). La route royale n´est pas seulement un chemin à travers les paysages de l´intérieur du pays, elle est aussi jalonnée de sites historiques et naturels, églises, édifices coloniaux, ruines, cascades, musées… Elle traverse aussi des régions connues pour leurs produits locaux, comme la cachaça, et aussi le Minas Gerais, avec sa gastronomie « montagnarde », faite pour « tenir au corps » des travailleurs et de tous ceux qui, en d´autres temps, parcouraient à pied ces immenses distances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.