Quel budget prévoir pour un voyage au Brésil ?

les prix, les budgets, faire son choix
les prix, les budgets, faire son choix

Suite des questions pratiques qui permettent de préparer son voyage, comme les prix, les budgets, les choix de séjours…

Les prix, les budgets

Comme présenté dans le texte précédent, la monnaie brésilienne est le Real, que l´on change très facilement sur place dans les casas de cambio, banques ou agences de voyages, surtout si on arrive avec des Dollars ou des Euros.

Il faut aussi savoir, que d´une façon générale, la vie est chère au Brésil et son coût n´a rien à voir avec le montant du salaire minimum mensuel (SMIC) qui est actuellement de 225 Euros. C´est ce qu´on paiera, par exemple, pour une nuitée dans un hôtel de catégorie supérieure. Le pays est un des champions du monde des disparités sociales, on ne peut donc pas se servir des revenus des travailleurs brésiliens pour évaluer le coût de la vie. Dans ce contexte, il faut savoir qu´il existe un Brésil des classes pauvres et un autre des classes aisées, avec très peu de marge pour la classe moyenne entre les deux. Le visiteur devra ainsi trouver des prestations qui lui sont accessibles au niveau prix, tout en restant dans un milieu de classe moyenne, cela pour des raisons de confort et d´hygiène, mais aussi de sécurité ; on voit mal ce que l´on irait faire au fond d´une favela, où effectivement on pourrait trouver des prestations bon marché (alimentation et hébergement), mais au prix de très gros risques s´il s´agit d´un quartier violent sous contrôle de trafiquants. A moins de chercher absolumment les ennuis, on préférera alors des quartiers moins exposés. Pour éviter les surprises au niveau des prix, il est donc conseillé d´établir son budget sur les prix européens, mais voyons ci-dessous quelques précisions :

Budget hébergement

Il existe différents types d´hébergement au Brésil, des hôtels ou des pousadas avec des catégories et des prix très variables, mais aussi des locations chez des particuliers (Airbnb) et des auberges de jeunesse. Les pousadas sont en général des petits hébergements (selon la nomenclature elles ne devraient pas excéder 9 chambres, mais cette règle n´est pas toujours appliquée), elles sont souvent familiales et certaines pousadas de luxe ou de charme ont des prix qui excèdent souvent ceux des hôtels. On ne peut donc pas se baser sur la dénomination pour pour les prix, mieux vaut penser en terme de catégorie, et bien sûr faire son choix en fonction de la localisation.

Comme il existe une grande variété de tarifs, qui varient aussi selon les catégories ou la saison, la région, la localisation (par exemple les vues mer sont plus chères), enfin, beaucoup d´hébergements pratiquent des tarifs flexibles en fonction de l´occupation, moins il y a de chambres disponibles sur une date, plus le tarif augmente. Sachons aussi, qu´il est possible de marchander le tarif sur place directement à la réception, en général les hôtels ont une marge de négociation, mais ceci implique qu´on ait pas réservé auparavant.

dame qui recoit de l argent au bresil

A titre d´exemple, on doit pouvoir trouver une chambre autour de 50 Euros la nuit pour 2 personnes, parfois avec le petit-déjeuner inclu. Bien entendu il s´agit ici d´un confort normal, sans luxe, en période hors haute saison touristique (qui s´étend de Noël jusqu´au carnaval). Et bien entendu, si c´est en plein carnaval ou Réveillon, on est très loin du compte ! On peut toujours trouver moins cher, mais attention au confort et surtout à la localisation, si par contre on a un budget de 100 Euros la nuit, on aura plus de chance de trouver son bonheur dans une catégorie supérieure. Les hébergements de luxe ou charme commence à partir de 150 à 200 Euros la nuit (mais attention, même à ce prix là ce n´est pas le Ritz !). Enfin, il faut toujours vérifier si les taxes et les petits-déjeuners sont inclus, ce n´est pas systématique dans les hôtels.

Pour faire son choix et réserver, les sites Internet sont pratiques et fournissent toutes les informations, on doit juste faire la part des choses en ce qui concerne les commentaires, ils ne sont pas toujours objectifs, ni authentiques (il est possible pour un hôtelier « d´acheter » des commentaires positifs), donc soyons toujours vigilants. On peut régler les hébergements par carte de crédit, sauf dans des pousadas très simples dans des coins perdus, ou des chambres chez l´habitant. Dans ces cas là il faudra prevoir des espèces.

Budget alimentation

Lá encore c´est très variable selon les catégories et les lieux, les villes, comme São Paulo et Rio étant considérées comme les plus chères pour l´alimentation. Dans un restaurant classique et non gastronomique, il faut compter de 10 à 15 Euros un plat (souvent copieux). Un bon restaurant, plutôt 20 à 25 Euros par plat, et pour les catégories gastros, ou encore à São Paulo et Rio, on est plus proche des 30 Euros par plat.

En revanche, il existe de nombreux petits restos populaires, dont des restaurants au poid, appelé ici comida a quilo. Ils sont bien plus abordables mais en général fonctionnent pour le déjeuner. Dans les restaurants plus classiques et populaires, un plat suffit souvent pour deux personnes. Le pourboire est en général inclu, ou facultatif et dans ce cas il figure sur le ticket de caisse, on a donc le prix avec et sans pourboire. Partout, le pourboire est normalement de 10%, il s´appelle gorjeta, ou parfois serviço.

Il est aussi possible de grignoter des petites choses un peu partout, certains établissements appelés lanchonete sont spécialisés dans les encas, les sandwichs, les jus de fruit, etc, c´est une bonne solution si on a pas trop faim, surtout que les petits-déjeuners sont en général copieux dans les hôtels. Enfin, dans les régions de plages, on peut manger dans les paillotes, qu´on appelle barracas, suivant le standing les prix y sont abordables (voir les textes sur les restaurants sur ce blog).

Une typique lanchonete.

Une typique lanchonete.

 

Budget transport (voir tableau en fin de texte)

Si on séjourne dans une même région, on peut aisément se déplacer en autocars (voir article sur ce blog), des lignes régulières desservent tout le pays et les prix sont bien plus abordables que l´avion. Mais vu la taille du pays, c´est en heures et en jours qu´il faut calculer les temps de déplacement. Mieux vaut avoir en tête cette question des distances, par exemple de Rio à Salvador, il faut compter 23 heures de route, cela coûte 50 Euros l´aller simple en car semi-couchette. Par avion ce même trajet se fait en 1h50. En revanche on peut se lancer entre Rio et São Paulo, il n´y a que 6h00 heures d´autocar (433 km) et le prix tourne autour de 25 Euros l´aller simple, selon les compagnies. On peut s´étonner que le prix ne soit que de moitié en comparaison de Salvador, qui est à 1.631 km de Rio, c´est que l´axe Rio-São Paulo est le plus fréquenté du pays, la demande est si forte qu´il y a des départs d´autocars toutes les 5 minutes.

Dans tous les cas, les autocars interurbains partent des rodoviárias, les gares routières.

L´avion est un des seuls moyens de transport pour les longues distances et on a tout interêt à prendre ses vols depuis l´étranger, car les vols intérieurs sont chers et souvent pleins, là aussi cela dépend des périodes. Il est possible de trouver des promotions, principalement sur les vols nocturnes et sur les sites Internet, parfois même moins cher que l´autocar. Un vol entre Rio et Salvador peut ainsi varier entre 70 et 300 Euros (aller simple), il est donc important de bien caler sa période, ses horaires, et bien sûr la compagnie aérienne.

En ville, les transports se font en général en autobus, parfois en métro dans les grandes capitales. Le ticket est bon marché, environ 1 Euro, suivant les villes.

Comme il n´est pas toujours aisé de s´y retrouver dans les réseaux urbains, on peut se déplacer en taxi, qui ne sont pas trop chers sur les courtes distances et en vérifiant bien que le compteur, ça se dit taxímetro, est branché (ne pas accepté les négociations sans compteur) ou moins cher encore par les voitures des réseaux types Uber, très répandu au Brésil. A titre d´exemple, une course de l´aéroport au centre ville à Rio, ou à Salvador, tourne autour de 25 à 30 Euros en taxi régulier.

Autobus urbain à Salvador.

Autobus urbain à Salvador.

 

Faire son choix de séjour

La taille du pays, ses différents climats, la diversité de ses paysages et de sa culture, font du Brésil une destination multiple pour laquelle on est obligé de faire des choix et se limiter à une zone géographique. La pire chose à faire serait d´essayer de voir tous les sites en un seul séjour ; ce qui n´est pas impossible si on a des mois devant soi et un budget quasi illimité.  Pour un séjour un peu plus dans la « norme », la première chose est connaitre la durée, de combien de jours dispose-t-on. Pour une période courte, 8 à 10 jours maximum, on peut visiter une ville et ses alentours et finir sur un séjour balnéaire. Dans ce cas, on peut choisir une ville du nordeste, comme Salvador, Fortaleza, Natal, Recife, Maceió où l´on peut se rendre toute l´année pour le climat, ou encore Rio de Janeiro, avec des restrictions pour les périodes hivernales (mai, juin, juillet…) à cause des pluies.

Si on est pas très plage mais plutôt culture et histoire, on peut commencer par Rio et continuer vers les villes coloniales du Minas Gerais, comme Ouro Preto ou Tiradentes. Rio et Minas Gerais sont un combiné idéal car les distances sont dans le domaine du raisonnable (398 km). On peut bien sûr approfondir avec Parati et Ilha Grande, sur la côte carioca.

Avec deux jours de plus, les chutes de l´Iguaçu sont un des grands spectacles du Brésil, il y a des vols depuis Rio (parfois avec escale). Si au contraire on est plutôt nature, paysages, faune et flore, randonnées, ou encore activités sportives et physiques, on devra plutôt prévoir un séjour dans l´intérieur des terres, comme la Chapada Diamantina (Bahia), les Lençóis Maranhenses (Maranhão), le Pantanal (Mato Grosso) ou l´Amazonie, soit à Bélem, avec l´île de Marajó, ou à Manaus avec une croisière sur le Rio Negro. Tout cela bien entendu est donné à titre d´exemple, le choix est très vaste (voir les différentes destinations sur ce blog).

 

Ci-dessous : Tableau des trajets* en autocar entre les principaux points touristiques.

*Les prix sont donnés à titre indicatif pour des trajets aller simple effectués actuellement (avril 2019) au taux de change actuel de 1 Euro = 4,50 Reais, et avec autocar de classe régulière ou semi-couchette. Les sites ou villes trop éloignés, comme le Pantanal, Manaus ou Brasilia, et les sites nécessitant des trajets en bateau ne sont pas cités dans ce tableau.

 

Départ Arrivée KM Temps de route Prix en Euros
Rio de Janeiro São Paulo 433 6h00 25,00
Rio de Janeiro Ouro Preto 398 6h00 25,00
Rio de Janeiro Parati 248 4h00 18,00
Parati São Paulo 278 4h00 20,00
Rio de Janeiro Salvador 1.631 23h00 50,00
Rio de Janeiro Foz do Iguaçu 1.492 18h00 85,00
Foz do Iguaçu São Paulo 1.069 13h00 55,00
Rio de Janeiro Buzios 176 3h00 20,00
Ouro Preto Belo Horizonte 98 1h40 7,00
Belo Horizonte Tiradentes 192 3h00 17,00
Salvador Lençois* 426 5h30 18,00
Salvador Porto Seguro* 710 10h00 66,00
Salvador Praia do Forte 79 1h30 4,00
Salvador Maceió 581 8h00 35,00
Salvador Recife 805 11h30 22,00
Salvador Natal 1.091 15h00 58,00
Salvador Fortaleza 1.187 16h00 37,00
Fortaleza Natal 525 7h30 15,00
Fortaleza Jericoacoara 279 4h00 20,00
Fortaleza Canoa Quebrada 162 2h30 6,00
Fortaleza São Luis 897 12h30 28,00
São Luis Bélem 574 10h00 28,00
São Luis Barreirinhas* 254 4h00 11,00
Natal Praia da Pipa 81 1h40 2,50
Recife Maceió 258 3h50 17,00

*Lençóis = Chapada Diamantina.

*Porto Seguro = pour accès à Trancoso (66 km).

*Barreirinhas = Lençóis Maranhenses.

 

On l´aura compris, le Brésil est un pays infini. Mais qu´on se rassure, il n´en est pas moins attachant, on peut donc y revenir et y effectuer à chaque fois un séjour différent. Alors, plutôt plage et farniente, plutôt fêtard et citadin, ou plutôt aventurier en mal de grands espaces sauvages ?

A suivre : les vaccins, santé, les guides, la sécurité…

~~~~~~~~~~~~~~

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.