De superstitions et autres croyances…

De superstitions et autres croyances
De superstitions et autres croyances...

Ne jamais poser un sac à même le sol, ne jamais pointer les étoiles du doigt, ou encore ne jamais laisser des claquettes retournées, autant de superstitions qui ont la vie dure au Brésil et sur lesquelles on hésite pas à attirer l´attention du visiteur non averti. C´est qu´ici les croyances sont tenaces et presque infinies, le pays a non seulement hérité de celles venues d´Europe (qu´on reconnaîtra car très familières), il a aussi incorporé celles des esclaves africains, et bien sûr celles des Indiens, les premiers maîtres des lieux. Alors les Brésiliens, mystiques ou crédules ? En tout cas, à en juger par l´omniprésence et la diversité des superstitions, le surnaturel revêt ici un caractère quasi viscéral.  

 

Une journée ordinaire

Quoi de plus naturel au Brésil que de se préparer pour se rendre au stade et assister à un match de foot. La première chose à éviter est bien sûr de se lever du pied gauche, jusqu´ici rien de bien nouveau. Une petite virée aux toilettes, et là attention, si le couvercle  de la tinette est resté ouvert, c´est de mauvaise augure. On dit que les bactéries provenant des instestins peuvent se propager dans les toilettes. Donc on laisse toujours le couvercle de la tinette fermé. Dans la salle de bains, prendre garde à ne pas briser le miroir, il en résulterait sept ans de malheurs et il est fort à parier qu´avec une poisse pareille votre équipe favorite perdrait le match. En tout cas, si le miroir est resté entier, pas question de prendre un petit accompte sur le petit-déjeuner, manger devant un miroir c´est l´indigestion assurée ! Attention aussi avec le sel, c´est bien appréciable sur les oeufs brouillés, mais renverser la salière c´est rajouter une couche de malheur à tous ceux déjà évoqués ici. Seule solution, prendre une pincée de sel et la jeter vers l´arrière au dessus de son épaule, ça efface la malédiction.

Pas question non plus de siffloter en se rendant dans la cuisine, siffler dans une maison attire les serpents ! Bien sûr cette superstition est plus vive à la campagne, si on habite en ville et en étage, on peut siffler plus tranquille. L´heure du départ approche, on enfile son polo ou son T-shirt, mais attention, jamais à l´envers, ça porte malheur, et surtout pas noir, on ne va jamais au stade avec une chemise noire, à moins qu´on veuille vraiment voir son équipe perdre. Enfin, si au moment de quitter la maison une visite impromptue frappe à la porte, risquant de vous mettre en retard, la solution est de placer un balai derrière la porte d´entrée, ça fait partir les indésirables.

La superstition du football

La superstition du football.

On est enfin dans la rue, là bien sûr, comme partout ailleurs, on ne passe pas sous une échelle, on évite de croiser un chat noir, et si c´est vendredi 13, on redouble d´attention, un accident est si vite arrivé… Ces vieilles superstitions sont venues d´Europe.

 

Dessines moi une étoile

Les enfants ne sont pas épargnés par les superstitions, bien au contraire. Gare à eux s´ils volent quelques mangues dans le verger du voisin et qu´ils ingurgitent du lait. Ici, mélanger le lait et la mangue est un poison violent. Cette superstition vient de la période de l´esclavage, les mangues étaient abondantes partout et les esclaves pouvaient s´en délecter, en revanche le lait étaient une denrée rare, alors pour qu´ils ne le boivent pas, on leur faisait croire qu´il était un poison associé aux mangues.

Il est également déconseillé de jouer avec le feu si on veut ne pas faire pipi au lit. Pauvres enfants qui ne peuvent même pas faire des grimaces en plein vent, leur visage pourrait resté tordu pour toujours. Quant aux étoiles, il ne faut pas les montrer du doigt, cela donne des verrues. Cette superstition aurait été inventée à l´époque de l´Inquisition, les juifs convertis (de force, les Marranes) étaient sous haute surveillance et faisaient tout leur possible pour cacher leurs origines, montrer les étoiles dans le ciel pouvait alors s´assimiler à l´étude du calendrier des fêtes juives. Fort heureusement, pour faire disparaitre les verrues on peut toujours prendre trois haricots secs et les jeter vers l´arrière sans regarder où ils tombent. Par contre, si c´est une étoile filante, il faut vite faire un voeux, il devrait se réaliser.

Tous les enfants aiment beaucoup leur maman et s´ils veulent la garder très longtemps qu´ils se méfient avec leurs claquettes, les laisser retournées  pourrait lui être fatal. On enseignera aussi aux petits à toujours fermer les tiroirs, les laisser ouverts porte malheur ; de même qu´une valise restée ouverte s´assimile à un cercueil, pour ne pas attirer la mort il faut la refermer après usage. Les bambins doivent aussi se méfier des adultes qui seraient tentés de jouer à leur sauter par-dessus quand ils sont au sol, cela les empêcherait de grandir. Saute-mouton n´est donc pas  un jeu brésilien. Quant au bain, pas toujours apprécié des enfants, qu´ils n´en sortent jamais en posant leurs pieds nus sur un sol froid, leur bouche resterait tordue pour la vie.

Enfin, il faut aussi penser à l´école. Pour obtenir de bonnes notes, il est recommandé de toujours rentrer dans la salle de classe par le pied droit d´abord.

 

Cendrillon n´était pas Brésilienne

Pour la jeune fille qui cherche le prince charmant, mieux vaut qu´elle mettte toutes les chances de son côté. Pour se marier très vite, c´est simple : il suffit que ses amies l´embrassent toujours trois fois sur les joues en la rencontrant. Si cela ne marche pas, qu´elle se rende au mariage d´une amie en essayant de placer trois de ses cheveux sous le voile de la mariée sans qu´elle s´en aperçoive, ça c´est plus compliqué… Et puis, si rien de tout cela ne fonctionne, il reste le recours à Santo Antônio (St Antoine de Padoue), considéré ici comme le saint protecteur des amoureux. Mais ici point de prières, on ne ménage pas Saint Antoine ! Soit on se procure une image et on y découpe l´enfant Jésus en promettant de le rendre quand le mari sera trouvé. Plus inquisitionnel encore : on prend une statuette du saint et on le retourne en lui plongeant la tête dans un récipent d´eau. Bien sûr, on l´en sortira dès qu´il y aura un mari confirmé.

Les célèbres Havaianas, jamais retournées

Les célèbres Havaianas, jamais retournées !

 

Sacrée nature !

Que valent les caprices de la météo contre la foi ? Il n´arrête pas de pleuvoir, qu´à cela ne tienne, les solutions ne manquent pas et les régions victimes d´innondations feraient bien de s´en inspirer. Parmi les initiatives simples à réaliser, dessiner un soleil sur le sol, logique non ! On peut aussi jeter des oeufs sur le toit de la maison en offrande à Sainte Claire. La sainte du beau temps, il suffisait d´y penser. Par contre ça se complique si entre temps on trouve un crapaud mort le ventre en l´air, la pluie pourrait durer longtemps (l´animal aurait-il raté l´arche de Noë ?). Par contre, si une sauterelle verte entre dans la maison c´est un signe de bonheur. Pour les jardiniers ou les agriculteurs, qu´importe le temps (c´est bien connu), il suffit de planter de l´ail le vendredi saint pour que les récoltes de l´année soient bonnes.

Toujours parmi les végétaux, il faut citer quelques plantes aux vertues protectrices, qui sont des classiques au Brésil. En plus de l´arruda et du piment, il est fortement recommandé d´avoir à la maison, de préférence près de la porte d´entrée, la comigo-ninguém-pode (contre moi rien ne peut) et la espada de São Jorge (épée de St Georges). Leurs fonctions sont similaires, elle sont donc parfaitement compatibles et bon nombre de foyers les ont adopté ensembles. Ces plantes auraient le pouvoir de barrer l´entrée de personnes mal intentionnées et des envieux. Elles permettent l´éloignement des énergies négatives, attirent la prospérité, bref, presque tout pour plaire. Petit couac cependant avec la comigo-ninguem-pode, c´est un poison, on ne la laisse donc pas à la portée des enfants et des animaux domestiques. Moins nocif serait le trèfle à quatre feuilles, ici aussi un puissant porte-bonheur, mais malheureusement quasi introuvable au Brésil.

Au premier plan la espada de São Jorge, à gauche comigo-ninguem-pode et à droite le piment.

Au premier plan la espada de São Jorge, à gauche comigo-ninguem-pode et à droite le piment.

 

Les incontournables nationaux

Poser son sac par terre est la meilleure façon de s´attirer des problèmes d´argent, et même de courir à la ruine. Cette superstition est tellement vivace, qu´on ne manque jamais de la rappeler aux étourdis ou aux étrangers de passage. De même, qu´un visiteur à la maison ne doit jamais ouvrir lui-même la porte lorsqu´il s´en va, cela l´empêcherait de revenir. Le vendredi, on ne porte jamais de noir, au contraire un vêtement blanc est recommandé. Dans certaines régions, comme à Bahia, c´est même impensable de faire autrement. L´explication la plus commune est que cette superstition vient du candomblé (religion animiste afro-brésilienne), puisque le vendredi est le jour de Oxalá, la divinité suprême. En réalité, elle est bien venue d´Afrique, pas avec les animistes mais avec les esclaves musulmans, qu´on appelait les Malês (voir article sur ce blog), et qui venaient de l´actuel Nigéria.

 

Bonne année !

Pour bien commencer la nouvelle année, il faut se rendre à la plage le jour de l´an, mettre les pieds dans l´eau et sauter les sept premières vagues. On doit aussi porter des vêtements et sous-vêtements blancs, dont au moins un n´a jamais été porté. Ensuite, il y a toute la série des offrandes, cette fois on reconnait l´influence des religions animistes. La plus commune est de jeter sept fleurs à la mer, si avant la septième vague la mer ne les a pas ramené sur le sable c´est de bonne augure. Pour favoriser la prospérité on doit aller à la plage le soir du 31 décembre avec un peu d´argent sur soi, ne serait-ce qu´un Real. De même, que pour être heureux en amour on doit donner un petit baiser à la première personne que l´on rencontre ce soir là, de préférence du sexe opposé. Enfin, à minuit il faut faire du bruit pour éloigner les mauvais esprits de l´année écoulée, d´où les pétards, les feux d´artifice, les cris, les applaudissements.

Et que ceux qui vivent loin de la côte se rassurent, ils peuvent se rabattre sur l´alimentation pour compenser le manque de plages. Le premier jour de l´année on ne mange jamais la viande des animaux qui grattent le sol vers l´arrière, comme la poule, la dinde et autres gallinacés. En revanche le porc est bienvenu car avec son groin il va de l´avant, de même que le crabe qui marche de travers n´est pas conseillé. Pour la prospérité on recommande de manger 12 grains de raisins (cela représente les 12 mois), de la grenade et surtout des lentilles.

A bon entendeur, salut !

Offrandes de fleurs pour le Nouvel An

Offrandes de fleurs pour le Nouvel An.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.