La plus ancienne pharmacie du Brésil à Paris

Boutique Pharmácias granado à Paris
Boutique Pharmácias Granado à Paris

Depuis décembre 2017, les produits cosmétiques Granado, les plus traditionnels et anciens du Brésil, sont en vente au 21 rue Bonaparte à Paris. La boutique, qui exhibe « Pharmácias » avec le PH d’avant les réformes successives de la langue portugaise (aujourd’hui on écrit farmácia), est bien dans le style de ses consœurs brésiliennes, un design vintage qui la rend si particulière et des produits d’une qualité qui fait son succès depuis plus d’un siècle.

Question : quelle est l’histoire de cette pharmacie ?

Bruno Guinard : elle a été fondée en 1870 par un émigré portugais, M. José Antônio Coxito Granado, installé à Rio de Janeiro. A la base celui-ci travaillait avec des produits locaux, mais il a très vite commencé à importer des composants d’Europe, ce qui rendait plus efficace certaines compositions. Cette initiative a permis à la maque de s’implanter et de devenir au fil des ans ce qu’elle est aujourd’hui. Au 19ème siècle elle devient « phamarcie officielle de la cour impériale » et M. Granado est décoré par l’empereur Dom Pedro II, pour ses travaux de pharmacien. Il devient ami des monarques brésiliens et de nombreuses personnalités de l’époque, comme Rui Barbosa (célèbre juriste). La première pharmacie est installée à Rio, à l’époque elle est plus un laboratoire qu’une boutique. La marque, déjà connue, prend son ampleur à partir de 1903 grâce à un produit unique et approuvé par Oswaldo Cruz (scientifique de renom) en personne, le polvilho antisséptico, une poudre parfumée qui protège la peau des rougeurs, des irritations et de la sueur, utilisée comme déodorant, surtout pour les pieds, il est toujours en vente sous la même formule. Les produits Granado étaient vendus dans d’autres pharmacies (ils le sont toujours), et ce n’est qu’en 2015 que la marque s’est lancée dans ses propres boutiques avec fort concept vintage. Depuis 1994, la marque n’est plus administrée par la famille Granado, et Phebo, une marque concurrente, est alors incorporée au groupe avec ses produits disponibles dans les mêmes points de vente.

publicité granado

Question : Paris est la première boutique à l’étranger ?

BG : la marque a déjà des points de vente à Lisbonne, Athènes, Barcelone, Madrid, Lausanne, Londres, Bologne et Vienne, puis les produits Granado et Phebo étaient déjà en vente au Bon Marché à Paris. L’implantation à l’étranger est une stratégie récente pour la marque et Paris, capitale de la mode et des produits de beauté, est un symbole pour ces produits qui sont tellement brésiliens.

Granado Pharmácias à Paris

savons granado

La boutique parisienne

Question : qu’est-ce qui pourrait plaire au public parisien ?

BG : il y a d’abord le concept, les emballages vintage qui sont très esthétiques et aussi très tendance. Puis il y a bien sûr la qualité, le fait qu’il s’agisse de produits presque complètement naturels (il y a certains emballages en plastique), les fragances qui sont agréables, et enfin le prix. En tout cas au Brésil, ce ne sont pas des produits chers.

Jolis savons Granado

Question : au Brésil ils sont donc très populaires ?

BG : oui et on les trouve partout, dans les pharmacies, mais aussi les grands magasins et parfois même des supermarchés. En plus de cela, la marque possède soixante boutiques dans tout le pays, le plus souvent dans les quartiers aisés et les centres commerciaux de luxe. C’est un peu le paradoxe, un produit à la fois populaire et chic ! On les utilise dans presque tous les foyers, que ce soit une savonnette ou un talc parfumé, tout le monde connait les produits Granado et Phebo, aucun autre produit cosmétique n’atteint cette popularité, et ce n’est, avant tout, ni pour le concept, ni pour le côté vintage ou l’effet de mode, mais vraiment pour leur réputation de bons produits, et bien sûr le fait qu’on les utilise de génération en génération.

Vieille affiche Granado

logos granado

Question : quelle est la gamme de produits ?

BG : entre Granado et Phebo elle est très étendue, plusieurs centaines de produits, pour le bain, comme savonnettes, shampoings, etc, mais aussi la peau, des huiles, des crèmes, une ligne masculine, pour le rasage, des eaux de Cologne, des talcs, du maquillage, une ligne pour les bébés, et même pour les chiens ! En plus de tous ces produits, il y a des coffrets cadeaux et de nombreux kit, comme savonnette et Cologne, mais aussi quelques accessoires comme des bougies, encens et diffuseurs. Puis il ne faut pas oublié qu’une grande partie de ces produits se veulent thérapeutiques, par exemple des savonnette pour des problèmes de peaux, des hydratants pour les ongles, ou des shampoings et après-shampoings pour les soucis capillaires.

Objets de décoration vintage dans les boutiques Granado

Question : tu conseillerais quels produits ?

BG : la savonnette à la lanoline est vraiment hydratante, le polvilho antisséptico pour mettre dans les chaussures, et puis un symbole, l’eau de toilette Carioca, fraîcheur de l’océan à Copabana et composée d’essences de la forêt Atlântica ! Dans la ligne Phebo, la savonnette odeur de rose est excellente. J’aime aussi beaucoup les coffrets Granado avec les savonnettes vintage.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *