Où manger à Salvador (le meilleur de la cuisine bahianaise)

Où manger à Salvador
Où manger à Salvador

On ne peut pas passer par Salvador sans goûter la cuisine bahianaise. Comme expliqué dans les textes précédents, cette cuisine est le fruit d’un profond métissage des cultures, et dont les ingrédients natifs lui donnent cette touche si particulière. Ceci étant, l’authentique et savoureuse cuisine bahianaise a tendance à disparaitre dans le quotidien des Bahianais et si beaucoup de restaurants la proposent, c’est souvent pour attirer le « touriste », car cette gastronomie a une très forte identité culturelle. J’ai sélectionné ici quelques restaurants qui respectent la tradition et travaillent avec des ingrédients de qualité.  

 

Preta

Ce restaurant est un véritable petit bijou caché sur une île au fond de la baie de Tous les Saints. La décoration est originale, dans un style très rustique et tropical. La moqueca y est bien sûr à l’honneur, ainsi que les fruits de mer, qui sont parfois proposés sans même figurer sur la carte, puisque cela dépend des arrivages, et de la chance des pêcheurs, ce sont eux qui fournissent le Preta directement. Un mot aussi sur Angeluce, la propriétaire qui partage sa passion de la cuisine avec son métier de journaliste et photographe à Salvador. Le restaurant n’est pas ouvert le soir (sauf si on le privatise) et hors saison il n’ouvre que du jeudi au dimanche, en été, janvier et février c’est ouvert tous les jours. Il est préférable de téléphoner avant de s’y rendre et de toute façon il ne fonctionne que sur réservation. Tout cela semble un peu compliqué, mais franchement l’endroit et la cuisine en valent la peine.

Parmi les plats vedettes, la moqueca, la mariscada (même principe que la moqueca mais avec un mélange de fruits de mer), ou un poisson grillé entier, et en entrée les salades de crabe, langouste ou poulpe. S’il y a eu un arrivage il faut demander les vieira (coquille St Jacques).

Prix : Il faut compter environ R$ 200,00 par personne (près de 60,00 Euros), suivant le choix (par exemple la moqueca est pour deux personnes). Ce n’est pas un restaurant bon marché, mais on paye la qualité et il faut savoir que tout est transporté par bateau, ce qui augmente les coups de fonctionnement. Espace pour 80 personnes.

            Le restaurant Preta et sa moqueca de crevettes

Le restaurant Preta et sa moqueca de crevettes.

Adresse : 134, rua do Botelho de Maré. Engenho. Ilha do Maré. Tel (71) 99326 7461. Pour s’y rendre il faut compter une heure de voiture jusqu’à l’embarcadère de São Tomé do Paripe, quartier de banlieue populaire au fond de la baie, où lon a l’impression d’être loin de la ville. Des bateaux font la traversée en 20 minutes (20,00 R$ par personne, environ 6 Euros), si on est pressé une vedette fait le trajet en 5 minutes (80,00 R$ par voyage et par vedette, environ 23 Euros). On peut aussi profiter de ce déplacement pour faire une journée de plage tout près du restaurant, la Praia das Neves est propre, avec du sable blanc. Celle de São Tomé de Paripe est intéressante aussi, mais bondée les week-ends.


 

Villa Bahia

Situé en plein coeur du Pelourinho (centre historique) ce restaurant se trouve à deux pas des musées et églises de ce quartier classé par l’Unesco. Avec plusieurs ambiances, dont un patio verdoyant, c’est aujourd’hui l’un des meilleurs restaurants de la ville. Il est commandé par Guto Lago, un chef formé en Europe et aujourd’hui reconnu au niveau national. Il fait une cuisine d’auteur en privilégiant les produits locaux (photo en haut de page). Sa cuisine bahianaise est certainement la plus authentique de Bahia, le chef effectue de nombreuses recherches historiques afin d’y retrouver les racines de cette cuisine unique et savoureuse.

Parmi les plats bahianais à ne pas manquer, la classique moqueca, ici réalisée selon la recette originale, mais aussi le xinxim de galinha (ragoût de poulet en sauce de cacahuète, crevettes fumées, coriandre…). En entrée un assortiment de cinq mets permet une découverte des principales saveurs locales. Le arroz de hauçá (riz, crevettes et viande fumée) est aussi très original, il nous vient de la première moitié du 19e siècle, unique vestige culinaire des Malês à Bahia (esclaves musulmans). En dessert le bolo da Bahia est un gâteau réalisé sans farine, encore une rareté de la cuisine locale.

Pour celui qui préfère autre chose que la cuisine locale, le Villa Bahia a une carte variée avec les créations du chef, comme le carpaccio de poulpe, le coeur de palmier frais ou encore les crevettes avec cajou.

Prix : une moqueca pour deux personnes coûte entre 149,00 et 169,00 Reais (entre 36,00 et 48,00 Euros) et le xinxim est à 64,00 R$ (18,00 Euros). Du lundi au vendredi le restaurant propose un menu du jour à 49,00 R$ (14,00 Euros). Espace pour 40 personnes.

Salle interne du Villa Bahia

Salle interne du Villa Bahia

 

Adresse : Largo do Cruzeiro de São Francisco n° 18. Pelourinho. Tel (71) 3322 4271. Ouvert tous les jours de 12h00 à 15h00 et de 19h00 à 22h00.


 

Donana

Situé dans le quartier de Brotas, ce restaurant est depuis plusieurs années une référence pour la moqueca. La décoration est bien moins raffinée que les précédents et ce n’est pas un lieu très glamour, mais la cuisine bahianaise compte parmi les meilleures de Salvador. Il s’agit d’un établissement plus populaire où l’on va généralement en famille, c’est plein le weeks-end. Il compte trois adresses, celle de Salvador et deux en dehors de la ville, dont une à Praia do Forte. L’un des plats phare, dans la catégorie moqueca est le camarão a Joel, enrichit de fruits de mer.

Crevettes Joël, une recette maison de Donana

Crevettes Joël, une recette maison de Donana.

Prix : une moqueca pour deux personnes coûte 100,00 (29,00 Euros). On y sert aussi des grillades, poissons et viandes, et une des entrées à ne pas manquer est le camarão na tapioca (crevette dans un beignet de tapioca). Espace pour 180 personnes.

Adresse : Avenida Teixeira Barros. Brotas. Tel (71) 3351 8216 et 3019 7840. Ouvert tous les jours sauf lundi, de 11h30 à 15h00 à 17h00 et le dimanche de 11h30 à 17h00.


 

Dona Mariquita

Dans le quartier animé (le soir) de Rio Vermelho, c’est la meilleure option de cuisine bahianaise de ce quartier pourtant bien équipé en restaurant. La chef propose une cuisine très traditionnelle, qu’elle appelle « cuisine patrimoniale », comme par exemple la popeca, une version de la moqueca de crevettes servie dans une feuille de bananier, sans doute le plat le plus original et savoureux de la maison. La décoration est rustique, avec des objets de l’artisanat du pourtour de la baie de Tous les Saints. Une ambiance simple pour une cuisine qui reste fidèle aux racines régionales.

Prix : la popeca pour deux personnes est à 128,00 R$ (37,00 Euros). Il faut compter autour de 10,00 Euros pour une entrée. Espace pour 80 personnes.

Adresse : Rua do Meio n° 178. Rio Vermelho. Tel (71) 3334 6947. Ouvert tous les jours sauf lundi, de 12h00 à 17h00.

La popeca de crevettes de Dona Mariquita

La popeca de crevettes de Dona Mariquita

 

Bon appétit !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.