La cuisine bahianaise : Moqueca de crevettes

La cuisine bahianaise recette de la Moqueca (à suivre où manger à Salvador)

Comme promis dans le texte précédent, voici la recette de la Moqueca, le plus célèbre des plats bahianais, icône de la cuisine brésilienne, et l´un des plus simples à préparer. Ce plat très savoureux peut être préparé avec divers produits de la mer, poisson, (à chair ferme et blanche), crevettes, fraîches, mais aussi langouste, chair de crabe, moules, etc. Il est aussi possible de faire un mixte, comme par exemple poisson/crevettes. On gardera toujours le même volume de protéines, comme indiqué ci-dessous. Par ailleurs, si on trouve une banane plantain, on peut la couper en rondelle et la laisser cuire dans la sauce, un peu d´exotisme et de saveur en plus !

 

Moqueca de crevettes pour deux personnes

 

les ingrédients 

400 g de grosses crevettes fraîches (seulement les queues, propres, décortiquées et vidées).

2 tomates moyennes, coupées en rondelles.

1 gros oignon, coupé en rondelles.

1 poivron (vert ou rouge), coupé en rondelles et sans les pépins.

1 bouquet de coriandre fraîche.

3 gousses d´ail hachées.

1 citron vert juteux.

400 ml de lait de noix de coco frais (à défait en conserve). NB : dans la recette originale de la moqueca, il n´y a pas de lait de coco. Il n´est apparu que vers les années 1940 dans la recette.

20 ml d´huile de palme.

Poivre blanc moulu (quelques pincées).

Petits piments doux entiers.

Sel, selon goût.

 

Moqueca, pirão, riz blanc et farine de manioc. L´arsenal complet !

Moqueca, pirão, riz blanc et farine de manioc. L´arsenal complet !

 

Préparation

1/ Laisser macérer quelques heures les crevettes dans le jus du citron avec l´équivalent d´une gousse d´ail hachée, le sel, le poivre blanc.

2/ Faire revenir dans une poële l´oignon, le reste de l´ail et les poivrons dans un peu d´huile de palme. Quand c´est frit (sans brûler) y ajouter le lait de coco et laisser bouillir 15 minutes.

3/ Après ces 15 min y ajouter les crevettes et laisser cuire 5 minutes. Y ajouter la coriandre coupée. Vérifier le sel, c´est le moment d´en rajouter s´il en manque, et y ajouter les piments doux.

Servir (accompagnements) avec du riz blanc, si possible aussi avec de la farofa (farine de manioc) et du pirão (polenta de manioc)

 

Le Pirão

1/ Retirer un peu du jus de la moqueca une fois prête et y ajouter la farine de manioc (fine) en remuant jusqu´à consistance de purée. C´est prêt.

 

La farine de manioc 

1/ Faire chauffer dans une poêle (ou casserole) un fond d´huile de palme (environ 30 ml) et y ajouter peu à peu en remuant la farine de manioc, environ 40 g (car ça gonfle). Remuer au moins 5 minutes, surtout sans laisser brûler. Vérifier s´il faut y rajouter du sel (selon goût). On peut aussi enrichir la farofa de noix de cajou, raisins secs, et petits morceaux de banane plantain (cuite), ce n´est pas la tradition d´accompagner la moqueca sous cette forme, mais ça peut servir d´accompagnement pour d´autres plats, c´est tellement bon !

Des casseroles à moqueca dans une cuisine brésilienne.

Des casseroles à moqueca dans une cuisine brésilienne.

 

Les ustensiles

La cuisson de la moqueca se fait dans une casserole en terre cuite (photo au-dessus). On la sert ainsi dans la casserole de cuisson. A défaut, on peut utiliser des plats à tagines.

Bon appétit !

 

A suivre : où manger de la cuisine bahianaise à Salvador.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.