Fortaleza, que faire, que voir, les alentours…

Fortaleza, que faire, que voir, les alentours
Fortaleza, que faire, que voir, les alentours

Comme présenté dans le texte précédent, Fortaleza, capitale de l’Etat du Ceará, vit un véritable boom touristique et est devenue la destination nationale préférée des Brésiliens. La ville et sa région sont surtout appréciées pour les plages et le climat très favorable tout au long de l’année.

Que faire et que voir en ville :

Fortaleza est une ville moderne et ce qui a été conservé de son histoire se trouve regroupé dans le secteur du Passeio Público. Cette place date de 1864 mais elle a été récemment restauré et est devenue un des points de rencontres et d’animation en plein air. De style néoclassique, la place est bien arborisée, on dit même (mais sans aucune preuve), que le baobab qui s’y trouve a été apporté par Saint Exupéry à l’époque de l’Aéropostale.

Passeio Público

Chaque samedi, une feijoada (sorte de cassoulet, plat national) est servie en système de self service, et tout cela accompagné de musique, une initiative de la mairie pour promouvoir les talents locaux. Le dimanche les pique-niques sont autorisés et de nombreuses animations sont prévues pour les enfants.

A partir du Passeio Público, il est possible de circuler à pied, ou même en bicyclette puisqu’un système de location et un bon réseau de pistes ont été aménagées à cet effet, pour découvrir les principaux points d’intérêt de la ville. Par exemple le théatre José de Alencar (photo en haut de page), datant de 1910 et de style Art Nouveau, pour son architecture originale, les visites sont guidées (toutes les heures du mardi au vendredi entre 9h00 et 17h00, samedi et dimanche entre 14h00 et 18h00. Adresse : rua Liberato Barroso nº 525, connue comme Praça José de Alencar).

Un peu plus loin, il faut visiter le Museu do Ceará, avec plus de 15.000 pièces exposées retratant l’histoire de la ville et de l’Etat du Ceará (ouvert du mardi au samedi de 09h00 à 17h00. Adresse : rua São Paulo nº 51).

Toujours dans le centre ville, le Dragão do Mar est un centre culturel récent installé dans ce qui reste de centre historique. Aux abords du centre, on peut y voir les dernières maisons aux façades colorées, toutes restaurées et aujourd’hui aménagées en bars et restaurants. Il est conseillé d’y aller plutôt en fin d’après-midi car l’endroit y est plus animé. Par contre, le centre culturel offre un nombre de visites, comme un planétarium, un cinéma, des expositions variées et aussi deux musées, celui de la Cultura Cearense et celui d’Arte Contemporânea. (adresse : rua Dragão do Mar nº 81).

Maisons colorées et centre culturel Dragão do Mar.

Pour les achats, surtout d’artisanat local, comme hamac, dentelles, céramique, vannerie, etc, il existe deux points principaux, toujours dans ce même secteur du centre ville, le Mercado Central et le Emcetur. Ce dernier, qui est un marché d’artisanat installé dans l’ancienne prison, est essentiellement destiné aux touristes, alors pour plus d’authencité et de meilleures affaires, on lui préférera le Mercado Central (adresse : av. Alberto Nepomuceno n°199, ouvert tous les jours à partir de 9h00, fermeture 18h00, samedi fermeture 17h00 et dimanche 13H00Emcetur, rua Senador Pompeu nº 350, ouvert tous les jours à partir de 8h00, fermeture 18h00, samedi fermeture 16h00 et dimanche 13H00).

Enfin, pour les fin de journée il faut citer la Feira Noturna, un marché nocturne qui étend des centaines de stands le long de l’avenida Beira Mar, aux abords de la plage de Meireles. C’est un marché très varié, on y trouve aussi bien de l’alimentation que des vêtements, des produits locaux et de l’artisanat. Il est aussi possible d’y boire et d’y manger et même d’y écouter de la musique puisque des animations y sont toujours présentes. Ce marché nocturne commence entre 17 et 18h00 et se termine presque au petit jour.

Les plages de la ville :

Fortaleza compte quatre grandes plages aménagées, dont trois en pleine ville, Meireles, Mucuripe et Iracema. Ces trois dernières sont très mouvementées, surtout Meireles, aux abords de ces plages se trouvent les principaux bars, hôtels et restaurants de la ville. Iracema est connue pour son pont métallique, ou pont des Anglais (voir photo sur texte précédent et ici en bas de page), lieu de rendez-vous des flâneurs, avec des petits kiosques et buvettes. Ces plages ont de bonnes infrastructures sportives, mais elles ne sont pas toujours propres à la baignade. Pour cela il faut aller à la Praia do Futuro, un peu plus éloignée du centre ville (8 km), mais c’est de loin la plus belle de Fortaleza et la mieux aménagée pour les loisirs. On y trouve les paillotes les plus animées et les mieux équipées, piscine, douches, massages, saunas, etc, certains soirs même avec des spectacles et des shows.

Vue aérienne de la Praia do Futuro

Le week-end et pendant les vacances ces paillotes ne désemplissent pas, certaines ont des structures complètes de beach club, idéal quand on est avec des enfants. Parmi les plus célèbres, mais aussi la plus grande, le Crocobeach, véritable institution sur Praia do Futuro. La Guarderia, aussi très bien équipée, se veut plus chic. Mais comme il y en a pour tous les goûts sur cette plage, on peut aussi s’installer sous les cocotiers d’une paillote plus simple, les pieds dans le sable. Toutes ces paillotes proposent une gastronomie variée, mais c’est bien sûr la cuisine locale qu’il faut apprécier, fruits de mer et poisson. La grande spécialité locales sont les crabes, il y a même un jour de la semaine où il est à l’honneur, le jeudi soir, connu comme Quinta do Caranguejo.

Conseil : éviter les lieux isolés, comme l’avenue qui longe la Praia do Futuro, comme partout au Brésil il ne faut pas oublier l’insécurité.

La vie nocturne :

La réputation des nuits de Fortaleza n’est plus à faire, c’est pour cela qu’elle attire une bonne partie de la jeunesse et des fêtards de la région, et d’ailleurs. Avec ses bars et ses dancings, il n’y a pas un soir sans fête, tous ces lieux se relayent pour animer les noctambules.

Le lundi soir, à partir de 20h00 et jusqu’au petit jour, c’est le Pirata Bar qui marque la semaine avec un hommage aux rythmes locaux et des Caraïbes, sans nul doute les lundis soirs les plus animés du Brésil. Mardi et vendredi c’est au tour du bar et restaurant Arre Égua, là aussi rythmes locaux, comme les différentes variantes du forró. Puis le jeudi c’est au tour de la boite Órbita, qui se concentre sur la surf music et le dimanche la pop-rock. Pour la musique électronique, il faudra attendre le samedi soir à la boite Mucuripe Club, avec DJ’s jusqu’au lever du soleil !

Enfin, toujours dans le centre ville, des espaces plus ouverts et publics, comme la rua dos Tabajaras, avec le bar Mambembe (plus branché), le Centro histórico, ou le Mercado dos Pinhões (intéressante construction métallique de style Art-Nouveau). Ce dernier espace est surtout animé le vendredi et dimanche soir. Ne pas oublier le complexe culturel Dragão do Mar, bien animé avec des espaces réservés à des bars, des récitals ou grands shows, avec diverses ambiances.

Le pont des Anglais avec la ville au fond

 

A suivre : les alentours de Fortaleza…

~~~~~~~~~~~~~~~~

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *