Lençóis Maranhenses, le grand spectacle de la nature

Lençóis Maranhenses, le grand spectacle de la nature
Lençóis Maranhenses, le grand spectacle de la nature

Ensemble de dunes et de lagunes, entre la plage et la forêt tropicale, les Lençóis Maranhenses sont un des sites naturels des plus spectaculaires du Brésil. Un parc national a été créé en 1981 afin de protéger ce site unique, qui regroupe plusieurs biotopes allant du milieu marin à la forêt, en passant par la mangrove, les rivières, et bien sûr les dunes et les lagunes.

Depuis quelques années le tourisme s’y est développé à un rythme constant, mais du fait de son éloignement des grands centres urbains et des limitations de visite au parc national, il est resté au stade d’un tourisme d’aventure, réservé aux amoureux de nature et d’authenticité, ici aucun luxe.

Traversée en bac du Rio Preguiças. ©Delphine Conti

La parc se situe dans l’Etat du Maranhão, il s’étend sur 156.000 hectares et sur trois communes. On y accède principalement par São Luis, qui est la capitale de cet Etat, soit en petit avion jusqu’à la ville de Barreirinhas, soit par voie terrestre, en voiture, van ou autocar, il y a des départs réguliers de São Luis. Barreirinhas se trouve à 254 km de São Luis et il faut compter 4 heures de route. Il est aussi possible de rejoindre Barreirinhas depuis Parnaiba, située à 185 km. Mais son aéroport n’est pas aussi bien desservi que celui de São Luis et le transport moins développé. Pour ceux qui ont du temps, il est possible d’effectuer un périple par la côte en partant de Jericoacoara, une petite station balnéaire très connue sur la côte de l’Etat du Ceará, dont la capitale est Fortaleza. Il y a 400 km entre Jericoacoara et Barreirinhas et certaine agences spécialisées proposent des itinéraires em 4×4 et en buggy. Pour ces options depuis Jericoacora ou Parnaíba, les agences proposent des packages adaptés au nombre de participants. Quel que soit l’itinéraire retenu, il est recommandé de s’adresser à une agence spécialisée pour découvrir ce site et cette région, car le moindre déplacement est compliqué et la coordonnation de tous les intervenants est compliquée si on ne connait pas les lieux.

La ville de Barreirinhas est le point de chute le plus recherché pour découvrir les Lençóis Maranhenses, non pas pour sa beauté, car elle n’a aucun charme, mais parce-que c’est celle qui possède la plus grande infrastructure touristique, hébergements, agences, restaurants, transports, etc. Pour ceux qui désirent s’isoler et combiner la visite des Lençóis Maranhenses avec un séjour balnéaire, il est préférable de séjourner à Atins, un village situé à une quizaine de km au-dessus de Barreirinhas, en bordure de plage et du parc national. Il y a peu d’hébergements, mais en réservant à l’avance on y trouve toujours une chambre. Une autre possibilité est le village de Santo Amaro, pratiquement sur les lagunes qu’on peut rejoindre à pied. Mais les infrastructures touristiques de ce village sont les moins développées de la région. De plus, Santo Amaro est très éloigné d’autres sites comme le Rio Preguiças, où la navigation vaut la peine. Il est possible d’effectuer une randonnée de 3 jours de marche avec deux nuit dans une oasis du parc. Cette randonnée peut être allégées en effectuant une partie du trajet en 4×4. En général, cet itinéraire s’effectue de Atins à Santo Amaro.

Paysage d’eau douce et de plage aux abords de Atins – ©Delphine Conti

Les visites au parc des Lençóis Maranhenses, pour y découvrir ses dunes et ses lagunes, ne peuvent en aucun cas se faire en individuel. Il n’est pas permis de circuler dans le parc sans l’accompagnement d’un guide officiel. On ne peut donc effectuer les excursions qu’en passant par une agence sur place.

Il est aussi possible de se baigner dans les lagunes, mais là encore, seules quelques unes sont accessibles, seuls les guides officiels sont habilités à les indiquer. Il faut alors prévoir une bonne protection solaire, des lunettes de soleil et un chapeau, la réverbération sur le sable accentue la chaleur et les rayons du soleil. L’eau est chaude, aucun souci de ce côté là !

La meilleure façon d’avoir une vue d’ensemble du site est d’effectuer un survol en petit avion. Le vol dure 30 minutes, ce qui permet une bonne découverte, les départs se font depuis Barreirinhas et de São Luis, où il existe aussi la possibilité de survol en hélicoptère et de transfert aérien vers Jericoacoara. Depuis São Luis, le survol est plus cher. Depuis Barreirinhas, il faut compter environ 80 Euros par personne pour ce survol.

Survol du site en avion. – ©Delphine Conti

Saison : il est conseillé d’éviter la saison des pluies, qui s’étend de décembre à mai, et se prolonge parfois jusqu’en juin. L’idéal c’est d’y aller juste après, c’est à dire en juillet, août et septembre, quand les lagunes sont pleines d’eau.

Durée : un séjour de 4 à 5 jours sur place est idéal pour effectuer les visites les plus intéressantes et bien profiter du site.

A voir et à faire : les lagunes près de Barreirinhas : Lagoa Azul, la plus profonde avec 3 m de fond et l’une des plus grande. Lagoa Bonita, la plus bleue et surplombée d’une dune de plus de 30 mètres de haut. Lagoa das Gaivotas, un des sites fréquenté par les oiseaux marins. Lagoa do Peixe, eau transparente et végétation aquatique. Lagunes près de Atins : Lagoa Verde, Lagoa Tropical et Lagoa da Capivara, toutes avec des eaux d’un vert intense. On accède à ces lagunes en partie en 4×4 et en partie à pied.

Navigation sur le Rio Preguiças, s’effectue dans les deux sens entre Barreirinhas et Atins, soit par des bateaux collectifs, soit en privatisant une vedette, qu’on appelle ici voadeira. Cette navigation dure 4 heures, aller simple.

 

Navigation sur le Rio Preguiças. – ©Delphine Conti

A l’embouchure de ce fleuve, il est possible d’observer des bandes d’ibis rouges, qui nichent dans la mangrove toute proche.

Le survol des Lençóis Maranhenses, à faire absolumment. Pour les amateurs de sport, il est possible de pratiquer le kitesurf du côté de Atins, sur la plage de Barra Grande. Le matériel est loué sur place.

Lexique des Lençóis Maranhenses : Oasis = c’est le nom qu’on donne aux hameaux situés en bordure des lagunes. Voadeira = vedette rapide. Jardineira = véhicule 4×4 composé d’une cabine et faisant le transport de passagers dans la partie arrière.

Carte de la régio : en bleu la route entre São Luis et Barreirinhas, dans l’ovale rose le parc national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *