Le Chemin de Compostelle au Brésil

Depuis le 29 juin dernier, il est possible de parcourir une partie du traditionnel Chemin de Compostelle dans le sud du Brésil. C’est dans les environs de Florianópolis, dans l’Etat de Santa Catarina, que ce trajet vient d’être inauguré. Avec l’aval de la Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne, les pélerins brésiliens ont désormais la possibilité de faire tamponer leur Crédential (ou carnet) en passant par les quatre églises qui jalonnent le parcours. Il s’agit d’une grande première, car jusqu’ici aucun trajet du célèbre Chemin de Compostelle n’avait été reconnu aux Amériques.

carnet pelerin

Le carnet du pélerin tamponné au Brésil.

Question : un Chemin de Compostelle au Brésil, comment est-ce possible ?

Bruno Guinard : il se trouve que la cathédrale de St-Jacques de Compostelle, en Galice, centre du pélerinage, a récemment ouvert la possibilité de parcourir une partie du Chemin ailleurs que sur le trajet traditionnel, à la condition que soient au moins effectués les 77 km qui sont la distance entre La Coruña et Santiago de Compostela, le plus court des parcours espagnols ; comme ce trajet ne complète pas 100 km, minimum exigé pour être reconnu officiellement pélerin du Chemin de Compostelle, il faut le compléter. C’est comme cela que l’association brésilienne des pélerins s’est mise à rechercher un site au Brésil pour effectuer ce parcours complémentaire. Le choix d’un site sur la côte est symbolique, La Coruña étant une ville côtière, on peut imaginer qu’on a fait la traversée en bateau pour terminer à pieds le chemin vers Santiago de Compostela.

Question : ce chemin brésilien n’est donc pas ouvert à tous les publics ?

BG : il permet au pélerin qui ne peut pas parcourir le chemin traditionnel sur tout son parcours, d’en effectuer au moins une partie dans son pays. Ce chemin est donc destiné aux pélerins qui sont inscrits à l’association des amis de Compostelle, c’est un public attaché à cette dévotion, qui a, ou qui va, faire le Chemin en Espagne. Cela n’empêche pas des randonneurs non pélerins d’y participer, mais ils ne sont pas considérés comme tels. Le chemin passe par quatre églises où il est possible de faire tamponner son Crédential, auquel un randonneur non pélerin n’a pas accès.

Le tampon du chemin brésilien et les randonneurs du Chemin de Compostelle brésilien.

 

Question : où se déroule ce chemin et quel en est le trajet ?

BG : il se déroule sur l’île de Santa Catarina, au large de l’Etat qui porte le même nom et dont la capitale est Florianópolis. On doit donc y accéder par cette capitale, puisque c’est là que se trouve l’aéroport et la gare routière. Le Chemin de Compostelle brésilien commence exactement à l’église de Nossa Senhora de Guadalupe, aux abords de la plage de Canasvieiras, au nord de l’île et à 27 km de Florianópolis. Il passe par l’église de São Pedro puis celle de Nossa Senhora dos Navegantes, pour finir aux abords de la plage dos Ingleses, de l’autre côté de l’île, plus précisément au Sanctuaire Sagrado Coração de Jesus.

 

Question : quelle est la durée de la marche et son degré de difficulté ?

BG : il a 21 km de sentiers puis 2 km sur les plages, il peut être parcouru en plus ou moins six heures de marche, étant donné que certains tronçons sont en montée et d’autres sur le sable, le rythme de marche est irrégulier.

 

Question : est-il payant et peut-on louer du matériel de randonnée sur place ?

BG : il n’y a rien à payer pour parcourir le chemin, mais en tant que pélerin, si l’on veut faire valider son carnet il faut s’inscrire auprès de l’association (voir coordonnées en fin de texte) et s’acquitter d’un droit, tout comme pour le Chemin espagnol. L’association peut louer du matériel, ou en tout cas aider les participants à en trouver, mais comme le chemin se fait dans la journée et qu’il passe par certaines zones habitées, il n’est pas nécessaire d’emporter beaucoup de matériel, une bonne paire de chaussures de marche, un chapeau et un petit sac à dos suffisent. Par contre, il est recommandé de ne pas partir seul sur le chemin, ceci en raison d’éventuel accident (chute, blessure, etc).

Partie du chemin sur les plages.

Contact de l’association* : Tel (55 48) 3024-7648. E-mail somosamigosdocaminho@gmail.com

Droit d’inscription = 15,00 Reais (environ 5 dollars actuellement).

*Cette association (ACACSC) propose d’autres randonnées dans l’île de Santa Catarina, dont une marche annuelle de 188 km qui sert de préparation pour les pélerins qui iront effectuer le Chemin de Compostelle en Espagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *