Brigitte Bardot à Buzios

Arrivée de Brigitte Bardot à l’aéroport de Rio de Janeiro en janvier 1964

S’il y a des lieux qui deviennent célèbres du jour au lendemain, c’est bien le cas de buzios. Ce petit village de pêcheurs, devenu depuis une station balnéaire à la mode, est situé à 180 km au nord de Rio Janeiro. Il n’a pourtant pas subi de catastrophes naturelles, comme c’est souvent le cas des lieux inconnus, rendus célèbres pour leurs désastres… Sans éruption volcanique, sans nuage radioactif, et sans tsunami, Buzios s’est pourtant retrouvé sous tous les projecteurs des médias du monde en 1964, quand Brigitte Bardot l’a choisi pour y passer quelques semaines de vacances… 

A la base, Brigitte Bardot ne devait pas quitter Rio pendant ce séjour au Brésil. Mais, après quelques jours d’acharnement des journalistes et de la foule qui l’attendaient à chaque sortie, même un hélicoptère la traquait quand elle se rendait sur la terrasse de son hôtel à Copacabana, BB n’en pouvait plus. Avec quelques amis et son amoureux brésilien, elle décida d’aller se refugier sur une plage déserte, ce fut Buzios… Brigitte Bardot y trouva la tranquilité, Buzios y perdit la sienne… En échange, ce qui n’était qu’un minuscule village de pêcheurs, devint la station balnéaire la plus en vogue du pays, que l’on surnomme par ici le Saint-Tropez du Brésil. Bien avant cela, aux XVII et XVIIIe siècles, Armação dos Buzios, c’est son nom complet, était un des hauts lieux de la chasse à la baleine, armação signifie armature, celle qui avançait dans la mer pour récupérer les cétacés abattus. Fort heureusement cette chasse est interdite depuis très longtemps, et elle l’était bien avant le séjour de BB sur place.

En tout cas, par ici tout le monde rend hommage à Brigitte Bardot pour cet immense coup de pouce à Buzios, dont, depuis 1964, elle en est devenue la muse, à tel point qu’un front de mer porte son nom, la Orla Bardot, et que depuis 1999 une statue de bronze grandeur nature la représente regardant la plage, vêtue comme elle l’était en 1964, immortalisant ainsi son passage à Buzios et sa beauté, restée éternelle dans le coeur de tous. Buzios a donc définitivement associé son B à ceux de Brigitte Bardot.

En avril 1964, la revue brésilienne Cruzeiro publie un reportage sur le séjour de Brigitte Bardot à Buzios et lui fait la couverture du mensuel.

En avril 1964, la revue brésilienne Cruzeiro publie un reportage sur le séjour de Brigitte Bardot à Buzios et lui fait la couverture du mensuel.

La statue de bronze de BB à Buzios, oeuvre de l’artiste brésilienne Christina Motta en 1999.

La statue de bronze de BB à Buzios, oeuvre de l’artiste brésilienne Christina Motta en 1999.

En deux mois de séjour à Buzios, BB ne fera qu’une seule séance de photos, pour Paris Match.

En deux mois de séjour à Buzios, BB ne fera qu’une seule séance de photos, pour Paris Match.

Il est certain que ce séjour très glamour sur les plages idylliques de Buzios a également beaucoup marqué Brigitte Bardot, dans une lettre datée de 2014, elle fait une véritable déclaration d’amour à ce « petit village perdu » et au « peuple brésilien » (voir la lettre ci-dessous). Quelques temps après son retour en France, elle enregistre la chanson « Maria Ninguém » de Carlos Lira (voir lien ci-dessous).

Lettre manuscrite de BB en 2014

Lettre manuscrite de BB en 2014

Buzios compte aujourd’hui 29.000 habitants, une multitude de restaurants, bars, hôtels, boutiques, et ses plages sont parmi les plus belles de la région. C’est une étape touristique pour tous ceux qui apprécient les stations balnéaires offrant à la fois une mutiltude de services de qualité, nuit et jour, de nombreux divetissements, et un grand choix de plages, cependant pas tout à fait désertes ! On y accède par la route depuis Rio, des lignes d’autocars desservent Buzios avec plusieurs départs par jour de la gare routière Rodoviária Novo Rio, il faut compter trois heures de trajet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *