Une école pour pères Noël à Rio

On aurait pu penser ne pas avoir besoin de prendre des cours pour devenir père Noël, ou encore que l´école des pères Noël se trouverait dans leur pays d´origine, la Finlande ; et bien non, c´est même très loin de là qu’elle se tient, et sous un climat bien différent ! C´est au Brésil, où le 25 décembre c´est le plein été, avec des températures autour des 40° sur Rio de Janeiro… mais qu´on se rassure, l´école des pères Noël est climatisée !

aaaabrasil

Cours de chant pour les futurs pères Noël

L´école des pères Noël du Brésil a été fondée en 1993, elle a formé depuis plus de 500 pères Noël et près de 300 Noeletes, ces jeunes filles qui accompagnent le père Noël dans son travail. L´école des pères Noël est gratuite, mais perçoit un pourcentage sur les cachets des pères Noël pour ses frais de fonctionnement. Avant de commencer les cours, il faut passer par une sélection, seuls sont admis les hommes de plus de 50 ans, portant une vraie barbe blanche, qui peut être aussi légèrement grisonnante, c´est toléré. Il ne faut être ni buveur ni fumeur, et aussi aimer les enfants, ce qui est la moindre des choses…

La formation dure trois semaines et se compose de cours de théatre et travail corporel, de musique et chant, d´improvisation, de diction, travail de groupe, d´habillage et de maquillage, et bien sûr de posture et comportement avec les enfants, comme par exemple comment tenir correctement un bébé sans le faire tomber ou lui tordre le cou. Et comment réagir face à un enfant terrorisé, car c´est bien connu, le père Noël fait aussi très peur à certains bambins.

Tout cela semble très simple, mais selon les élèves pères Noël, c´est un sacré boulot !

aaaabbrasil

 Cours de maquillage

Une fois diplomés (et oui), les pères Noël seront engagés par des centres commerciaux, des magasins, des hôpitaux, des écoles, mais aussi des programmes de télévision, ou pour des tournages de publicités. En tout, ce travail, on ne peut plus saisonnier, dure 40 jours, car dès la mi-novembre des pères Noël commencent à pointer le bout de leur barbe un peu partout où il y a du mouvement de foule et des enfants. Fort heureusement pour eux, dans un tel accoutrement, on ne leur demande pas de passer sur les plages, avec la chaleur en été, ils en moureraient !

Pour les Noeletes, on est moins exigeant et le cursus est très allégé, seulement deux jours de cours. Pour la sélection, il faut être souriante, avoir un comportement et un physique qui plait aux enfants (hum hum) et avoir entre 18 et 25 ans. En dehors de faire de la figuration autour du père Noël, les Noeletes organisent la file des personnes et enfants qui attendent leur tour pour une photo avec le « bon petit vieux ». Elles sont aussi souvent prises en photo avec des messieurs sans enfants, tient donc, mais qui semblent vraiment y croire… au père Noël !

aabbrasila

Père Noël défilant avec ses Noeletes dans un centre commercial

Quant à la rémunération du père Noël, pour une quarantaine de jours de travail, elle peut aller jusqu´à 4.000 Euros, ce qui représente à peu près le double de douze mois de salaire minimum au Brésil (SMIC actuellement de 187 euros/mois). Les Noeletes sont quant à elles moins bien loties, elles peuvent espérer gagner autour de 700 Euros pour cette même période auprès du père Noël. Les candidats pères Noël viennent généralement d´un milieu défavorisé, et avec la crise économique qui s´agrave de jour en jour au Brésil, le nombre de candidats ne cesse d´augmenter. Malheuseusement, pour les mêmes raisons, la demande de contratation de pères Noël, diminue. Décidément, même dans le domaine de l´imaginaire, on est toujours rattrapé par une réalité bien terrestre !

abrasilaana

Groupe d´éleves pères Noël dans le ferry qui traverse la baie de Rio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *