J.O Rio 2016, les espoirs brésiliens de médailles

En août 2016, la ville de Rio de Janeiro recevra les Jeux Olympiques, suivis en septembre des Jeux Paralympiques. Le Brésil est ainsi le premier pays d’Amérique du Sud a accueillir cet évênement mondial. Quatre sites sont en cours d’aménagement pour les 42 disciplines olympiques et 23 paralympiques, pour 306 épreuves au total. En plus du Maracanã, cinq autres villes recevront des matches de football : Salvador, Belo Horizonte, São Paulo, Brasilia, et Manaus. La ville attend 350.000,00 visiteurs étrangers, en plus des équipes techniques et des médias, et des délégations sportives, qui devraient représenter 205 nations. Au Brésil les entrées pour assister aux compétitions sont en vente et les paris vont bon train sur le nombre de médailles que le pays devrait remporter…

La méga fête qui se prépare au Brésil est aussi celle de tous les espoirs, le pays mise sur un maximum de médailles, espérant doubler ses perfomances des derniers J.O de Pékin et Londres. Mais quelles sont les chances réelles du Brésil, et comment s’y prépare-t’il ?

Tout d’abord, le pays va présenter un nombre d’athlètes jusqu’ici jamais atteint, au total 400, contre 259 en 2012 à Londres. Ces athlètes se préparent depuis 3 ans et le gouvernement a doublé ses investissements dans le sport ces dernières années. Mais personne aujourd’hui n’est capable d’affirmer que cela sera suffisant pour faire le plein de médailles ; le pays, il est vrai, mise aussi sur le fait que les compétitions se dérouleront « em casa » (à la maison), un avantage selon le Comité Olympique Brésilien. L’objectif déclaré est de placer le pays dans la liste des dix premiers médaillés et pour cela il va falloir augmenter le score de Londres en 2012, où le Brésil avait obtenu 17 médailles (dont 3 or), et celui de Pékin en 2008, d’où il a ramené 15 médailles (dont également 3 or). L’objectif n’est pas incensé, mais il va falloir se battre ! Jusqu’ici, le Brésil a participé à 20 Jeux Olympiques, il totalise 108 médailles, dont 23 or. De ce coté de l’Atlantique on espère que le pays entrera enfin dans la « cour des grands » du sport mondial, faisant ainsi oublier la déroute de son football lors de la dernière Coupe du Monde, elle aussi « em casa »…

Alors, voyons maintenant dans quelles disciplines olympiques le Brésil a le plus de chances (je reviendrai sur les paralympiques avec un autre texte).

Si on se base sur les médailles obtenues pendant les J.O précédents, mais aussi sur les victoires récentes dans d’autres compétitions, voici les 10 disciplines, ainsi que les grands noms du sport brésilien actuel et sur lesquels le pays dépose ses espoirs pour ses médailles :

1 – Le volley de plage, avec 20 médailles olympiques. En 2015 ce sont les équipes féminines qui pourraient donner au Brésil le plus de médailles. Le pays est en mesure d’obtenir 4 médailles. Les mieux placées chez les filles sont : Maria Antonelli avec Juliana Silva, et Ágatha Bednarczuk avec Bárbara SeixasLarissa avec Talita Chez les hommes on peut compter sur Ricardo avec Emanuel et Alison avec Bruno Schmidt.

Volley

 

Agatha et Barbara, volley de plage

 

2 – Le judo, avec 19 médailles olympiques et 6 au dernier Mondial (Rio 2014). En 2016 le pays peut miser sur 5 médailles, là encore ce sont les filles qui ont le plus de chances, avec cinq noms, Sarah Menezes, Rafaela Silva, Erika Miranda, Mayra Aguiar et Maria Suelen. Chez les hommes le pays peut compter sur Rafael Silva, Charles Chibana, Victor Penalber, et Tiago Camilo.

Judo

Sarah Menezes, médaille d’or à Londres en 2012

3 – La voile, avec 17 médailles olympiques. A Rio en 2016 on peut espérer 3 médailles grâce aux favoris Robert Scheidt et Ricardo Winicki, ainsi qu’en double féminine Kahena Kunze et Martine Grael. Bimba, et la double féminine Fernanda Oliveira et Ana Barbachan, comptent parmi les grands noms de la voile brésilienne.

4 – Le volley en salle, avec quatre titres de champion du monde, deux en féminin et deux en masculin, le Brésil est au top du volley mondial. Si la forme se maintient comme à Londres en 2012, où l’équipe féminine a obtenu la médaille d’or, le Brésil peut espérer 4 médailles dans cette discipline.

volley en salle

Equipe de Volley, médaille d’or à Londres en 2012

4 – La natation, avec deux médailles à Londres, le Brésil compte avec ses champions mondiaux que sont Cesar Cielo et Thiago Pereira, mais aussi Bruno Fratus, numéro deux mondial derrière Cielo au 50 m nage libre et aussi un jeune espoir de 18 ans, Matheus Santana, qui vient de rejoindre l’équipe brésilienne. Leonardo de Deus est aussi un espoir en 200 m papillon. Pour le Rio 2016, le Brésil peut espèrer 3 médailles en natation.

5 – Le marathon aquatique, avec pour les filles Ana Marcela Cunha et Poliana Okimoto, et chez les garçons Allan do Carmo, le Brésil figure parmi les meilleurs du monde dans cette discipline. Il peut miser sur 2 médailles.

6 – La gymnastique artistique a donné sa médaille d’or au pays en 2012 à Londres, avec Arthur Zanetti. Au J.O de Rio ce même champion a toutes les chances de renouveler la perfomance et de donner encore 1 médaille au Brésil. Les filles sont aussi très bien placées, avec Daiane dos Santos, Jade Barbosa et Daniele Hypólito. Un jeune espoir aussi du coté de Sérgio Sasaki, actuellement parmi les cinq meilleurs mondiaux.

gymnastique

Arthur Zanetti, médaille d’or à Londres en 2012

7 – La boxe brésilienne a deux athlètes, parmi les meilleurs mondiaux, Robson Conceição qui est numéro deux dans la catégorie poid léger, avec deux médailles d’argent, une aux Jeux Panaméricains en 2011 et l’autre au Mondial de 2013. Puis Everton Lopes, poid moyen et troisièmes mondial. Les femmes peuvent aussi se distinguer avec Adriana Araújo et Clélia Costa. Patrick Lourenço peut aussi créer la surprise. Le Brésil peut esperer 2 médailles en boxe.

8 – En handball, c’est l’équipe féminine qui se distingue avec la cinquième place au classement mondial. A Londres les filles sont allées en quart de finale, et en 2013 elles ont décroché le titre mondial. Avec elles le Brésil compte sur 1 médaille.

9 – Le canoë-kayak pourrait rapporter 1 médaille au Brésil grâce à Isaquias Queiroz, actuel champion mondial en C1 500 m.

10 – Le pentathlon moderne brésilien est représenté par une fille, Yane Marques, médaille de bronze à Londres. Depuis la sportive a bien évolué et est actuellement troisième au classement mondial. Elle a toutes les chances de remporter 1 médaille à Rio.
Parmi les autres sports qui pourrait rapporter quelques médailles au Brésil il faut bien sûr citer le football. Mais après le triste résultat de 2014 en Coupe du Monde (7×1 pour l’Allemage), plus personne ici n’ose miser sur le football brésilien. Le pays a pourtant cinq titres mondiaux et compte avec les meilleurs joueurs du monde. Alors, qui sait, avec une équipe remaniée et commandée par Neymar, le Brésil a de bonnes chances d’y obtenir 1 médaille.

Le pays peut aussi déposer quelques espoirs dans le taekwondo, avec Guilherme Dias, actuellement huitième au classement mondial 1 médaille n’est pas à exclure.

Le football féminin caresse lui aussi l’espoir d’1 médaille, l’équipe brésilienne a ramené la médaille d’argent d’Athènes en 2014 et de Pékin en 2008. En hyppisme, le saut d’obstacles a donné au Brésil la médaille d’or à Athènes en 2014, avec Rodrigo Pessoa. Dans cette discipline Doda Miranda et Marlon Zanotelli peuvent aussi se distinguer. Le Brésil peut penser à 1 médaille en hyppisme.

Enfin, sans prévision de médailles, le pays garde quelques espoirs en athlétisme, avec trois athlètes, Duda (saut en longueur), Fabiana Murer et Thiago Braz (saut à la perche), en tennis avec en jeu double Marcelo Melo et Bruno Soares, en lutte, catégorie féminine, avec Aline Silva, au tir (fosse olympique) avec Rodrigo Bastos, et enfin au tir à l’arc avec Marcus Vinicius Carvalho.

Le Comité Olympique Brésilien compte sur 28 médailles (celles citées dans ce texte), dont 9 d’or. Les paris sont donc engagés, alors rendez-vous à Rio en août 2016, avec cette liste sous le bras !

Si vous souhaitez assister au Jeux Olympiques de Rio en 2016 n’hésitez pas à vous adressez à Voyageurs du Monde, revendeur officiel de l’événement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *