Découvrir la région Nordeste (Partie II: Pernambuco, Alagoas et Sergipe)

Capitale: Recife

Intérêts touristiques : avec Salvador, Recife est la capitale la plus riche en histoire et en folklore du nordeste. C´est aussi la plus peuplée (avec Salvador), trois millions d´habitants. Recife mérite vraiment une visite et on peut combiner son séjour avec Olinda, la vieille ville coloniale qui n´est qu´à 10 km du centre de Recife. L´architecture coloniale à Recife et à Olinda est incontournable et constitue l´intérêt majeur des visites touristiques. A voir : le vieux Recife avec ses maisons coloniales, le Patio de São Pedro dos Clérigos avec sa cathédrale, la basilique et le couvent do Carmo, la Capela Dourada, la chapelle dorée, si on ne veut voir qu´une église, ce sera celle-là. Il y a bien d´autres églises à visiter, mais celles-ci sont les plus spectaculaires.

Coté musées, je conseille le Instituto Ricardo Brennand, pour sa pinacothèque qui présente des toiles et gravures de l´époque hollandaise (XVIIe), mais aussi des Debret, Rugendas, et Taunay, ainsi qu´une collection d´objets et d´armement médiévaux. Ricardo Brennand était un riche planteur et collectionneur d´origine anglaise, aujourd´hui sa maison et ses collections sont un institut culturel.

Puis Ricardo Brennand a un frère, tout aussi passionné d´art que lui, Francisco Brennand, un des céramistes les plus connus du Brésil. Tout proche de l´institut Ricardo Brennand, on doit aussi visiter son atelier et exposition de céramique. On aime ou on aime pas, mais c´est tout un univers que cet homme a bâti tout au long de sa vie. Ça mérite vraiment une visite, Oficina Francisco Brennand.

pernanbuco1

L´institut Ricardo Brennand

pernanbuco2

Oficina de cerâmica de Francisco Brennand

A Recife on doit aussi consacrer quelques heures au marché Mercado São José pour y découvrir les produits locaux. La Casa da Cultura est à voir également, il s´agit d´un marché d´artisanat local installé dans une ancienne prison. Chaque cellule est devenue une petite échoppe.

pernanbuco3

Recife Antigo, le vieux Recife.

Olinda est elle aussi la ville des visites d´églises , comme cellesda Misericordia, de São Bento, ou encore le très beau monastère de São Francisco. Olinda, qui est classée au Patrimoine Mondial par l´Unesco, est une petite ville où l´on flâne, ses bâtisses coloniales imposantes et sa végétation tropicale qui envahit parfois les vieux murs lui donnent presque un air de ville fantôme… Mais elle est bien vivante, et d´ailleurs très animée pendant le carnaval, car Olinda danse sur un rythme qui est propre à cette région du Pernambuco, le frevo, jeu de jambes absolu !

pernanbuco4

Frevo em Olinda

pernanbuco5

Olinda, église do Carmo

L´Etat de Pernambuco, qui est incontestablement le plus riche en arts et traditions populaires de tout le nordeste, n´est pas non plus en reste pour les plages. En descendant vers le sud la station balnéaire de Porto de Galinhas est l´une des plus en vogue du Brésil, on y trouve de très belles plages et un grand choix d´hébergements.

pernanbuco6

Praia de Maracaípe (Porto de Galinhas, 81 km de Recife)

Toujours vers le sud de Recife, deux autres sites de plages sont à ne pas manquer, il s´agit de São Agostinho et de Tamandaré. Le premier a l´avantage d´être tout proche de Recife, on peut donc y passer la journée. La plage plage de Suape est l´une des plus belles.

pernanbuco7

Praia dos Carneiros (Tamandaré, 113 km de Recife)

pernanbuco8

Praia de Suape (São Agostinho, 17 km de Recife).

Au nord de Recife, en passant par le village de Igarassu, où l´on peut visiter l´un des plus anciens couvents du Brésil, le Convento de Santo Antonio (1588), on rejoint ensuite l´île de Itamaracá où se trouve plusieurs belles plages, comme celle de Coroado Avião, accessible par bateau. On peut aussi y visiter l´ancien fort portugais, le Forte Orange, qui offre une belle vue panoramique. L´île de Itamaracá n´est qu´à 56 km de Recife, donc parfait pour y passer la journée.

pernanbuco9

Ile de Itamaracá, praia do Avião, 56 km de Recife.

A 1h20 de vol de Recife, se trouvel´archipel de Fernando de Noronha, rattachéadministrativement à l´Etat de Pernambuco. Il s´agit certainement du site qui fait le plus rêver les Brésiliens, c´est pour eux l´image du paradis. L´archipel est composé de 21 îles, c´est un parc national où les entrées de visiteurs sont limitées. Découvert par le navigateur Américo Vespucci en 1503. L´année suivante le roi du Portugal l´offre au capitaine Fernão de Noronha, qui lui donna son nom, l´archipel devient alors la première capitainerie héréditaire du Brésil. Mais l´archipel n´a jamais été exploité ni peuplé. L´intérêt du site réside uniquement dans ses plages, une vingtaine, parmi les plus belles du pays. C´est aussi l´un des sites de plongée sous-marine les mieux classés au niveau mondial. Mais attention, bien se renseigner et organiser son séjour avant de partir, car on ne débarque pas comme ça à Fernando de Noronha !

pernanbuco10

Fernando de Noronha

Etat de Alagoas – Capitale: Maceio.

Intérêts touristiques : Maceio n´offre pas un grand intérêt en tant que ville. On peut cependant y visiter son marché d´artisanat et si on a le temps, aller faire la visite des vestiges de l´ancien Quilombo dos Palmares à environ 80 km de Maceio. Il s´agit du plus connu des quilombo (communauté d´esclaves en fuite), fondé par Zumbi dos Palmares, qui a résisté pendant des décénnies aux attaques des mercenaires et sodats portugais venus pour récupérer les esclaves. Maceio, petite ville moderne, compte elle aussi de très belles plages et avec l´avantage d´être encore dans la zone urbaine de Maceio, donc avec transport facile. Vers le nord on a l´embarras du choix jusqu´à Barra de Santo Antonio, une douzaines de belles plages et parfaites pour la baignade.

Le soir, certaines restent trà animées avec des paillotes qui font office de bars et de restaurants, comme celles de Ponta Verde et Jatiúca.

pernanbuco11

Marché d´artisanat de Maceio

Si on peut pousser un peu plus vers le nord, à 105 km de Maceio, se trouve le petit village de pêcheurs de São Miguel dos Milagres. Comme c´est déjà assez loin de la ville, ce site n´est pas trop fréquenté, on y trouve donc les plages les plus préservées de la région, et aussi les plus belles, comme celle de Patacho, tout simplement magnifique. Quelques petits hébergements simples permettent de séjourner dans le coin en toute tranquilité.

pernanbuco12

São Miguel dos Milagres

En descendant vers le sud de Maceio, se trouvent les deux plages les plus fameuses de Alagoas, celle do Francês à 33 km de Maceio et celle de Barra do São Miguel à 47 km. On peut aussi pousser vers le sud et faire un arrêt dans la petite ville de Penedo qui se trouve en bordure du fleuve São Francisco, le plus important de la région nordeste. Penedo est une petite ville assez pittoresque où sont préservés quelques édifices coloniaux. C´est aussi à Penedo qu´on peut traverser le São Francisco par bateau et par bac pour rejoindre la rive de l´Etat voisin de Sergipe.

pernanbuco13

Traversée en bac du Rio São Francisco à Penedo.

Etat de Sergipe– Capitale Aracaju. Intérêts touristiques : Aracaju est une petite ville assez tranquille et bien tenue. Son front de mer est considéré comme le mieux entretenu du nordeste. Malheureusement ce n´est pas suffisant pour éveiller l´intérêt touristique. Par contre, si on passe par là, il faut faire un arrêt aux petites villes de Laranjeiras et de São Cristovão, elles ne sont qu´à une vingtaine de km de Aracaju, les centres historiques de ces deux petites villes pittoresques sont bien conservés. En descendant vers le sud on rejoint Pontal, c´est à partir d´ici qu´on accède à Mangue Seco, l´un des sites les plus connus du nord de Bahia.

pernanbuco14

São Cristovão(25 km de Aracaju).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *