Le Bresil et le vote des femmes

Si le Brésil affiche parfois des retards sur certains aspects de société, il y en d´autres pour lesquels il n´a rien à envier aux grands pays industriels. C´est le cas du droit de vote des femmes.Dès la proclamation de la république en 1889, le débat sur le droit des femmes est lancé. Un groupe de parlementaire défend que l´égalité des citoyens, prévue dans la nouvelle constitution, ne peut être effectif sans l´égalité des sexes. Les conservateurs, majoritaires et déterminés, s´y opposent. Mais la lutte des femmes fini par l´emporter.

C´est dans l´Etat du Rio Grande do Norte (nordeste) que le droit de vote des femmes est exercé en 1927. Un an après, c´est toujours dans cet Etat que sera élue une femme pour la première fois de l´histoire du pays, elle sera mairesse de la ville de Lajes.

Il  faut attendre le 24 février 1932 pour voir le vote des femmes s´étendre à tout le pays. Mais cette première victoire des femmes n´est pas complète, en effet, elles ne peuvent voter qu´avec l´autorisation de leur époux. C´est 1934 que le vote concerne cette fois toutes les femmes, sans tutelle aucune.

Le Brésil est ainsi le second pays de l´Amérique Latine a donner le droit de vote aux femmes, le premier  étant l´Equateur en 1929. On est loin des pays anglo-saxons, dont le premier pays du monde à accorder ce droit fut la Nouvelle-Zélande en 1893, suivi de l´Australie 1902, du Royaume-Uni 1918, et des Etats-Unis 1919. Mais le Brésil fait tout de même mieux que la France qui ne l´accorde qu´en 1944.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *